1.03.2019

S'AIMER ET S'AUTORISER A ETRE SOI


credit photo: @pinterestblackwomen

Comme vous le savez, l'estime et la confiance en soi sont des sujets que je traite sur mon blog et ce, depuis le jour de sa naissance (oui j'en parle comme d'un bébé), il y'a 12 ans et également à travers diverses rencontres et workshop, brunch beauté que j'ai pu organiser  pendant des années, mais aussi dans des évènements où j'ai été invitée à prendre la parole à l'étranger et en France, sauf qu'à cette époque il y'avait pas de conglomérat dans lequel il fallait  avoir sa carte d'adhérente et sa pseudo black card estampillée légitime pour parler  de sujets qui nous touchaient.

Confiance, estime de soi vont aussi de pair avec le domaine de la beauté n'en déplaisent à certaines. Si ce n'était pas le cas, alors qu'on m'explique pourquoi pendant des années on a lutté sur le net pour la diversité, les différentes représentations de femmes au sein de l'univers de la mode, beauté, tv, magazines? Justement parce que se sentir représenter, c'est exister. Et parce que chaque personne qui se sent représenter et valoriser dans la société trouve sa place et cela a une valeur inestimable tout comme avoir des poupées noires lorsqu'on est une petite fille noire. 

Lorsque l'on prend soin de soi, c'est aussi un moment de célébration envers soi et de respect et d'amour avec notre corps. Et d'ailleurs lorsqu'on interroge les femmes atteintes de maladies, la première chose qu'elles vous disent c'est que pour garder confiance et de l'estime en elles, elles continuent à se chouchouter et rester féminines. Je vous invite à lire le très beau blog de OLY "BELLE CONTRE LE CANCER" qui traite à merveille de ce sujet là.

Que cela soit à travers le bodylanguage, le makeup, le bien-être, mes coups de coeur ou gueule ou mes expériences, c'est un sujet qui me tient à coeur et que je trouve nécessaire dans la vie de tout les jours. Et plus important encore, c'est savoir qui nous sommes et s'autoriser à l'être. Et c'est pour cette raison que pour ce nouveau billet d'humeur, je vais commencer par la célèbre phrase du peintre René Magritte: "La liberté, c'est la possibilité d'être et non l'obligation d'être." 

Je crois vraiment que s’affirmer, c'est être libre et en accord avec soi. La liberté est une chose qui se prend, qui s'acquiert, rares sont les personnes qui vous la donneront alors autant être maître de ses choix. S'affirmer n'a pas que de bons côtés car c'est prendre le risque de déplaire aux gens, puis j'ai envie de dire que vaut ce risque infinitésimal face à la liberté que vous est offert d'être vous-même?

Mais comme je l'ai souvent répété ici et sur mes lives instagram, il vaut mieux être détesté pour ce que vous êtes plutôt que d'être aimé pour ce que vous n'êtes pas. Cela demande moins d'effort à être vrai qu'à être dans une stratégie du paraître non?  

A titre personnel, je préfère être libre dans me gestes et pensées sans réfléchir à une stratégie de personnage fictif à jouer pour avoir une belle image ou la bénédiction de personnes que je ne connais pas.


Je me plais à être moi-même sans fard parce que je me suis affirmée et j'ai appris à m'aimer sans en avoir honte, et ce grâce à mes parents mais surtout à la grande DAME qu'est ma mère. Elle nous a toujours dit à mes soeurs, frères et moi, et même encore aujourd'hui qu'il ne fallait en aucun cas s'interdire d'être nous pour se faire accepter des gens. Et rien que pour cette phrase qu'elle n'a pas cessé de nous répéter, je lui en serais reconnaissante à vie. Ce leitmotiv qu'elle nous a inculqué est l'une de mes plus grandes forces. 


J'ai compris très tôt que l'amour de soi et se valoriser n'avaient rien de négatif bien au contraire. Je trouve même cela sain, parce que s'il fallait attendre que des étrangers le fassent pour nous et que cela n'arrive jamais.... Cela reviendrait à penser que si personne ne remarque oh grand combien nous sommes uniques, formidables et exceptionnels c'est que nous ne le sommes pas? Et c'est aussi comme cela que commence la dévalorisation et dépréciation que l'on a de nous, car toujours en attente d'être remarqué par les autres. S'aimer n'a rien de malsain, prétentieux ou égoïste c'est même salutaire.


Il n'est pas rare d'entendre les gens dire que les personnes qui s'aiment sont hautains, se la racontent ou manquent d'humilité! Ce mot avec l'ère des réseaux sociaux n'a plus de sens, on l'entend à tout va sans en connaître le réel sens.


Etre humble ce n'est pas se mettre en retrait ou ne pas avoir conscience de ses forces et succès comme beaucoup le pensent, au contraire lorsqu'on l'est on a conscience de qui on est sans se mentir à soi-même ou aux personnes qui nous entourent. On peut avoir une forte confiance en soi, de l'estime pour sa personne et être humble! Et oui c'est compatible :-)


Une personne humble connait sa valeur à juste titre. L'humilité c'est aussi reconnaître ses qualités, ses forces autant que ses faiblesses, c'est être terre a terre avec soi. L'humilité c'est pouvoir célébrer  les qualités des gens sans se dire que cela va vous retirer quelque chose. Si vous êtes un as en algèbre et que vous avez toujours des 20/20, dire que vous êtes un crac en math c'est de l'humilité, tout comme être nul en math, le dire sans honte parce que c'est une réalité et que vous ne vous en sentez pas diminué. Manquer d'humilité, c'est une des caractéristiques des personnes jalouses ou qui n'ont pas confiances en elles. Une personne qui manque d'humilité par exemple vous dira qu'elle est la meilleure dans un domaine défini, hors ce n'est pas vrai.




Pour moi, une personne humble a pleine conscience de qui elle est tant dans ses qualités et faiblesses  et n'en a pas honte et elle est même prête à investir sur elle même pour apprendre et devenir sa meilleure version grâce à de l'aide extérieure tout simplement parce que pour elle ce n'est pas se rabaisser ou manquer d'estime de soi que de tendre l'oreille pour avancer. L'humilité, elle a conscience du JE dans ses forces et faiblesses, et une personne humble ne dit jamais qu'elle fait les choses "en toute humilité". 

Dire que l'on fait les choses "en toute humilité" en réalité signifie deux choses pour moi:

- On explique ou veut faire croire à nos interlocuteurs que l'on fait les choses sans se la raconter ou se mettre en avant.

- On est un "faux-humble" et que l'on veut se/ ou persuader les gens qu'on est humble hors tout ce qui nous anime est de se faire remarquer mais de manière sournoise. il est inutile de le formuler ou écrire car une attitude humble se voit.  


Ce type de phrase montre aussi que nous vivons dans une société qui nous a conditionné à être obnubilé et tributaire de l'avis des gens et ce, dès l'enfance. J'ai remarqué que l'on éduquait souvent les enfants à être parfaits, à disposition des adultes, leurs faire plaisir et rendre service, mais rares sont les fois où on va parler d'épanouissement, qu'un enfant est un être comme les autres avec des émotions et une personnalité qui lui est propre et l'aider a s'affirmer.  


Donc ce formatage de plaire aux autres c'est dès la petite enfance et on en garde des séquelles. Cette crainte d'être le mouton noir et de se faire rejeter , nous font inconsciemment devenir des pantins. 


A chaque fois que l'on me demande comment je fais pour m'aimer et m'autoriser à être celle que je veux sans me soucier du regard et critique des gens, je répond que la première chose que je me dis chaque matin en me réveillant est d'être clémente et bienveillante envers moi-même comme j'aimerai que les gens qui font partis de ma vie et de mon quotidien le soient avec moi. Et je ne m'inflige jamais ce que je ne voudrais pas qu'on me fasse, c'est à dire me dévaloriser ou ne pas être moi pour me conformer à un standard imposé.


S'aimer commence avec la bienveillance envers nous-même. Evidemment tout cela ne s'apprend pas en un seul jour, certains ont eu la chance d'avoir les bases de la construction de l'amour de soi pendant leur enfance et d'autres c'est en travaillant sur eux en devenant adulte. C'est un long travail d'apprendre à être soi plutôt que de paraître pour la société.  


S'aimer n'a rien d'égocentrique, et je pense que si on sait faire la différence entre avoir de l'estime pour soi et tout ramener à soi ou être nombrilliste, déjà il y'aurait plus de personnes qui oseraient dire qu'elles s'aiment. S'aimer c'est accepter son individualité, se célébrer et s'autoriser à être différent des autres. C'est connaître ce qui fait de nous un être imparfait. Votre plus grande force c'est vous, aussi soyez votre meilleure amie car vous seule êtes responsable de votre propre bonheur, ne donnez pas au gens cette responsabilité car elles peuvent vous donner ce bonheur pendant un temps, vous le reprendre ou jamais ne vous le donner. Et comme disait Oscar Wilde: "S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour éternelle”.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...