Tag TA

6.27.2013

DARK GIRLS: EMOTIONS &VERITES SANS TABOU A COEUR OUVERT


Dimanche dernier, c'est sur la chaîne OWN, appartenant à Oprah Winfrey, que fut diffusé l'un des documentaires les plus attendus de l'année.

Celui-ci s'intitule " DARK GIRLS"et a été réalisé par Bill Duke et D. Channsin en 2011. Récompensé dans de nombreux festivals lors de sa diffusion. Il sortira en DVD le 24 septembre 2013. La première fois que j'en avais entendu parlé, c'était il y'a deux ans sur le site de AFROSOMETHING.

Voici le lien du documentaire en V.O => ICI et . et sur Youtube:



Celui-ci traite d'un sujet tabou et douloureux qui sévit au sein de la communauté noire américaine depuis de très nombreuses années, voir siècle et qui a pour point de départ l'esclavage. Ce sujet c'est le rapport qu'entretiennent les femmes afro américaines avec leur couleur de peau "NOIRE". Comme nous le savons toutes, et malheureusement, il y'a des classifications de couleur au sein même de cette communauté noire. Plus on a le teint clair, et plus on est considéré comme étant chanceuse et belle. 


Et lorsque nous sommes plus foncées, c'est tout le contraire ( rejet, insulte, mal considérée) ce qui donne naissance à un mal être, et sous estime de soi. A travers ce documentaire de 68 minutes, psychologues, médecins, historiens, célébrités, anonymes, femmes et hommes, mais aussi des enfants ont apporté leur point de vue, témoignages sur ce qu'ils vivaient ou enduraient au quotidien.

Ce sujet devrait tous nous toucher en tant qu'être humain, et surtout lorsqu'on est noir. Après avoir visionné ce documentaire, on ne peut pas rester insensible. On en sort  bouleversé, mais éduqué.

Je suis de ceux qui croient que c'est en crevant l'abcès sur un sujet tabou qu'on en sort légèr et que la guérison peut débuter. Les non-dits ne font que faire reculer l'échéance d'un malaise qui ne fera que grandir et détruire ce qui peut être réparer avec la parole.

Ce n'est que mon avis que je partage avec vous, mais qu'on le veuille ou non ce malaise qui touche TOUTES LES COMMUNAUTES NOIRES au monde a pour point de départ l'esclavagisme. Le nier serait un déni total.


Dans la civilisation africaine, la beauté a toujours eu une place primordiale chez les femmes. De nombreuses illustrations et fresques le prouvent. Se faire belle et prendre soin de soi ( peau, cheveux, vêtement) comme je l'expliquais=> ICI était considéré comme un art de vivre, et de respect aux autres.

Les deux évènements qui ont bouleversé notre notion de l'esthétique africaine ont été l'esclavagisme et la colonisation. Je m'explique, nous avons du laisser nos propres codes de beauté au détriment de ceux occidentaux, car ils nous avaient inculqué que les leurs (beauté et intellect)  étaient supérieurs aux notres et que de par ce fait, ça justifiait notre captivité, nous autres qualifiés de primates.


Ils ont été les points de départ de la hiérarchisation des peuples et non des races comme beaucoup aiment dire. Je n'aime pas employé ce mot  pour parler des couleurs, car pour moi la seule race qui existe pour les hommes est la race humaine. Avec le métissage né à cette époque, c'est une autre forme de hiérarchisation qui est née. Etre né clair, c'était l'assurance d'avoir une vie moins dure que les esclaves à la peau très noire. Les maîtres faisaient même des différences entre leurs esclaves métisses et noirs.

Ces femmes et hommes déportés sur des continents inconnus, n'avaient pas le temps de s'occuper d'eux. Ces gens qui étaient habitués à vivre sur le continent africain rencontraient des problèmes de peau, de cheveux à cause du changement de climat. Et par la force des choses ont perdu toute leur notion du beau.

D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais même à notre époque, le noir est souvent connoté à la laideur, la peur, le mal: " Noir c'est noir... il n'ya plus d'espoir "" Noir et sombre comme le mal""D'humeur noir "" Je vois la vie en Noir".

Le mot NOIR, est un mot que beaucoup de personnes noires et blanches ont du mal à insérer dans leur vocabulaire. ils préféreront même dire : femme BLACK, musique BLACK, le beau BLACK etc. J'ai toujours eu horreur de cela, car comme je le dis souvent je ne dis pas dis pas une femme WHITE. S'il faut employer le mot BLACK, je le fais dans une phrase en anglais. Et c'est pour ces raisons, que je dis qu'il faut souvent faire attention au sens des mots et dans quel contexte on les dit. Quand par exemple dans nos médias, on nous présente un acteur, sportif, intellectuel ou chanteur noir, le mot qui suivra après sera BLACK. Lorsqu'il s'agit de nous présenter un individu qui aurait commis un mauvais acte, on nous dira: l'homme NOIR, d'origine africaine....  Idem pour le terme FEMMES et HOMMES de couleur... le blanc n'est-il pas une couleur? Nous sommes noirs et c'est tout.



Pour revenir au sujet de ce documentaire que j'ai vu y'a deux jours, le problème du colorisme, concerne aussi les femmes noires dans tout les pays au monde, ce n'est pas seulement un problème noir américain. Nous avons grandi dans un monde où la beauté dominante est blanche. Les médias et magazines sont aussi les complices de ce mal qui ronge des millions de femmes. Qu'on le veuille ou non, ils influent sur la perception de l'image que nous avons de nous. Et ça commence dès l'enfance, comme on l'a vu dans le documentaire. 


La faute aussi à ces hommes noirs qui disons le ouvertement, sont très souvent eux même très foncés de peau et qui n'hésitent pas à afficher leur dégout envers les femmes à la peau foncée. Je me suis maintes fois poser la question sur ces hommes et leur approche de la femme NOIRE. Et ce qui me vient en tête est de me demander comment perçoivent -ils leur mère pour être aussi abjectes envers ces femmes à la carnation foncée? Qu'on puisse préférer une femme d'une autre origine ou couleur, il n'ya rien de malsain. Après tout on ne choisit pas de qui on tombera amoureux. Mais justifier ses choix en dénigrant d'autres, je dis NON.

Pour moi ce type de comportement est le fruit d'une mauvaise image qu'on a de soi même en tant que noir. Il est de notoriété publique, même si beaucoup n'osent pas le dire que s'afficher avec une femme avec une carnation claire est un gage de réussite en société, il en va de même pour certaines femmes noires. Heureusement ce n'est pas le cas de tous. Au Sénégal par exemple, dans certaines fêtes ou mariages, on place les femmes à la peau foncée derrière et les claires devant. 


La raison invoquée par les photographes et autres est que les femmes claires passent mieux à l'image et que cela rend plus jolie l'atmosphère. Certains même vont jusqu'à ne pas prendre en photo les femmes foncées. Pas étonnant que le Sénégal soit le pays d'Afrique où 75% des femmes se blanchissent la peau à l'aide de produits toxiques et dangereux pour leur santé. Bien évidemment tout le continent africain n'est pas adepte du blanchiment de la peau et heureusement. La plupart des pays qui sont touchés par ce fléau sont des pays qui ont le regard pointé vers tout ce qui se passe en occident ( beauté, cinéma, musique) et dont les femmes vivent en ville la plupart du temps.

Mais qu'on se le dise, blanchir sa peau n'est pas anodin, on ne le fait par caprice ou comme une envie de changer de look, vêtement ou coiffures. C'est un choix dont beaucoup de femmes aimeraient se passer, mais sous la pression de leur entourage elles le font, le manque de confiance en elles. Et pour d'autres faire comme leur amies car c'est devenu dans quelques communautés africaines un sujet dont on ne parle pas mais qui est pratique courante qu'on encourage comme signe de mise en valeur de beauté.

Trop souvent , les gens aiment comparer le blanchiment de peau au bronzage. Pour moi c'est vraiment incomparable et surtout vide de sens. Depuis quand les femmes blanches bronzent en été ou vont se faire des UV pour avoir la peau noire ou ressembler aux femmes noires. La pression subit est dans le sens inverse, c'est à dire que leur type de beauté n'a jamais été mis en doute.


Pour information, le bronzage est un processus naturel, et même chez nous les noirs ( oui les noirs bronzent pour ceux qui en doutent encore). C'est un mécanisme qui permet à la peau de se protéger des rayons des UV. Et plus la peu produit de la mélanine pour se protéger et plus la peau bronze. C'est pour cela que les personnes à la peau mate et noire bronze plus rapidement car notre production de mélanine est plus forte. Bronzer comporte des risques pour la peau si on le fait de manière abusive, mais sinon c'est très bon pour la peau et ça permet de faire le plein de vitamine D. Bien évidemment, il faut penser à protéger sa peau.

Le bronzage est devenu à la mode lors de l'apparition des congés payés dans les années 36 en France par exemple, et dans d'autres pays occidentaux car c'était le signe qu'on avait été au soleil. Avoir la peau hâlée et non noire était la preuve qu'on avait les moyens de partir à l'étranger.

Se blanchir la peau consiste à détruire sa production de mélanine qui est un pigment qui protège notre peau du soleil. Et oui la nature est très bien faite. Nous sommes à l'origine programmé pour vivre dans des climats chauds. Notre peau est plus foncée car la production de ce pigment est en grand nombre chez nous.

Blanchir sa peau, c'est détruire aussi la protection de celle-ci. C'est pour ces raisons, que pour moi il ne faut pas que nous faisons du blanchiment de la peau, un acte anodin. Il faut faire de la prévention, même si chacun est libre de ses actes. Mais cet acte est toujours lié avec un désamour de sa peau. Sinon pourquoi vouloir la changer? Pour moi même la peau fait aussi partie de notre identité, notre histoire et origine. Vouloir la changer, c'est vouloir effacer ce qu'elle vous rappelle.

Attention toutes les femmes noires qui ont recours à ce procédé ne veulent pas ressembler à une fille à la peau très blanche, c'est aussi pour avoir un teint proche de celles des filles claires et métisses qui sont souvent mises en avant et attirent l'attention des hommes, médias et du monde de la beauté.

Cette peau ébène est pourtant très belle, je trouve que c'est la plus unifiée des carnations. Elle est sublime, brillante. Je ne sais pas comment l'expliquer mais je la trouve si majestueuse.


Nous savons toutes que les femmes cherchent à être belle aux yeux des hommes ou de leurs conjoints. C'est pour cela que j'aime à dire AIMEZ-VOUS les filles, qui mieux que vous peut le faire? Personne. Lorsque vous apprendrez à vous aimer, croyez-moi, les autres le verront! Faîtes des choses pour vous et votre bien- être. Car tout est lié, la beauté et l'estime que l'on a de soi joue énormément sur son mode de vie, son body langage et professionnellement. Apprenez à vos filles, soeurs et cousines à s'aimer, à leur dire qu'elles sont belles.

Il y'a à ce jour 36 carnations chez les peaux noires toutes aussi belles les unes que les autres, ne les laisser pas croire que la nature est mal faite. Cette peau ébène ne mérite pas qu'on lui retire ses lettres de beauté et noblesse. 

Lorsqu'on se sent belle et en osmose avec soi-même, on a plus peur de rien et on ose braver l'impossible. Que celles et ceux qui pensent que se sentir belle est futile, à ces gens, j'ai envie de leur dire qu'ils se trompent. La beauté  fait partie intégrante de bien être physique et psychique.



Se sentir bien avec soi même et belle ne fera pas de vous une personne narcissique, mais une femme qui aura de l'assurance dans tout ce qu'elle entreprendra autant dans le domaine professionnel et personnel. 

Il est temps de changer les mentalités, et c'est grâce à ce type de documentaire qui éveille les consciences que le travail et les remises en question peuvent commencer. Et ce travail de longue haleine doit commencer dès l'enfance et c'est le rôle des parents. On prend conscience de qui on est pendant l'enfance et c'est ce point de départ qu'il ne faut pas négliger. Les moqueries et railleries des autres camarades sont aussi de véritables dangers face à un enfant timide ou fragile. Il faut aussi pour cela des parents qui ne sont pas eux même mal dans leur peau. Tout commence à la maison. Les parents doivent avoir ce rôle protecteur pour ne pas transmettre leur peur et insécurité à leur enfants.

La plupart du temps, les filles qui ont été victime de moqueries à cause de leur couleur de peau le disent. C'est une tante, une cousine, une grand mère et même souvent la maman qui lui dira: "Tu es trop noire" " Pourquoi ta fille est sortie noire comme ça" " Si tu étais claire, tu serais plus jolie"

D'ailleurs sans s'en rendre compte, la plupart de nos parents nous ont transmis inconsciemment ce mécanisme de la gêne d'être noir avec des phrases comme: " Fais attention ma fille ou mon garçon, ne te fais pas remarquer à l'école, au travail car tu es noir" "Sois sage à l'école car tu es noir et si tu fais des bêtises on t'accuseras, ou te remarqueras". Du coup, nous avons pour la plupart, essayé d'avoir une image lisse. Mais c'est avec joie que je remarque depuis de nombreuses années un revirement qui prend du temps, mais qui s'installe!!

Les femmes noires quelque soit leur carnation de peau se réaproprient leur beauté, s'affirment et surtout apprennent à faire la paix avec leur peau. Avec tout les nouveaux produits de beauté pour la peau et capillaire qui naissent sur le marché et qui mettent en avant ces femmes oubliées des médias, c'est une nouvelle aventure qui commence et qui j'ose espérer ne fera que s'installer et grandir.

On nous a appris à nous detester et avoir si peu foi en nous et à notre beauté, qu'il est temps de dire STOP à tout cela!

Même ces différentes appellations au sein de la communauté afro antillaise n'aide pas: chabine, chabine dorée, mulâtre, capresse.... sont aussi pour moi une forme de classification qu'on devrait bannir de notre langage.

Combien de fois avons nous entendu: tu es belle pour une fille noire! Comme si c'était une exception à la règle, et que le mot beauté ne pouvait pas se conjuguer avec NOIRE.

Nous avons malheureusement peu d'icône à la peau foncée mises en avant par les médias, si ce n'est que exceptionnellement. Et cela contribue aussi à laisser penser qu'elles ne représentent pas un idéal de beauté, et pour ressembler à ce que l'on nous montre, certaines iront vers les produits qui décapent la peau. Et cela devient un cercle vicieux.

Je ne perd pas espoir, les choses vont changer parce qu'à présent la génération noire féminine et masculine commence à voir le potentiel qu'elle a, et oeuvre dans le bon sens. Il existe de nombreuses femmes à la peau foncée qui aiment leur peau et qui sont des femmes qui se sentent belles et ont confiance en elles et réussissent leur vie, anonymes ou célébrités.

Il y'aura toujours des gens qui ne s'aimeront pas quelque soit leur origine, mais si  les gens oeuvrent pour que cela change,  ça aidera à changer les mentalités... Je veux et j'ose le croire. Il est temps que ces clivages NOIRES vs CLAIRES ou METISSES se finissent. Après tout, nous sommes toutes des femmes noires et avons pour point commun l'Afrique.


Et pour finir je vais reprendre la phrase qu'a dit une des intervenantes à la fin du documentaire: NOIR, ce n'est pas juste une couleur, mais l'essence de ce que vous êtes. 

45 commentaires:

  1. oUAHH, je reste sans voie , ton texte est très touchant, tu décris vraiment un phénomène réel, connais tu le livre " peau noire masque blancs", il analyse très bien le complexe de l'homme noir.

    c'est grâce à des personnes comme toi et ton engagement à travers ton blog qui met en valeur notre beauté, que les choses avanceront, tu valorise notre beauté, tu nous ouvres les yeux

    merci pour tous ces beaux articles et les suivants qui me donnent envie de prendre soin de moi et d'affirmer ma beauté noire



    Fatima

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci fATIMA, C'EST UN RÉEL plaisir de lire tes commentaires sur le blog:-)) je t'embrasse.

      Supprimer
    2. :) c'est aussi un réel plaisir de te lire. :)

      Supprimer
  2. J'ai juste envie de te dire merci pour ce post, j'espère sincèrement que beaucoup de femmes (toutes origines confondues) le liront et comprendront les messages que tu souhaites nous transmettre.
    J'ai également espoir que tout cela change, la route sera longue mais nous parviendront à destination.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien melocy <3, j'ose espérer comme toi que les choses changeront!! bisouuu

      Supprimer
  3. C'est triste si c'est comme ça à certains endroits.
    Là d'où je viens, les femmes noires ne se sentent pas dévalorisées par leur couleur de peau, au contraire, elles prennent les blanches de haut... :(

    RépondreSupprimer
  4. Ça fait du bien de lire ce genre d'article, merci Fatou :-)

    RépondreSupprimer
  5. Très beau message. Bravo. Petit partage qu'une Upgradeuse m'a fait découvrir qui aide à comprendre le mécanisme de la discrimination et les moyens de les combattre peut-être : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VeK759FF84s

    L'humain a cette étrange propension à toujours se focaliser sur ce qui le diffère de l'autre, considérant cette différence comme une tare. Pourtant c'est ce qui nous enrichit.

    Love,

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce bel article ! J'ai visionné le documentaire ce soir, et il m'a beaucoup émue. Je suis très sensible au racisme et j'estime que peu importe notre origine ethnique et notre couleur de peau, nous sommes belles, nous les Femmes. Il est temps pour les femmes de revendiquer leur beauté et d'avoir confiance en elles, quelle que soit la couleur de leur peau, et il est temps pour les hommes de laisser de côté leurs préjugés :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien!!! c'est vrai que ce documentaire ne laisse pas insensible!

      Supprimer
  7. Vraiment bien écrit cet article Fatou! étant d'origine sénégalaise, je ne peux qu'approuver ce que tu dis, l'éclaircissement de la peau est un véritable fléau au Sénégal! et ce qui est triste, c'est que la femme sénégalaise est connue pour être foncée de peau mais c'est une particularité qui est en train de disparaître...
    J'espère que ton message sera entendu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Titechou!! oui c'est triste de voir que bcp de femmes au Sénégal st devenues addict à ces produits!

      Supprimer
  8. Merci Fatou !!! Pour ce beau message !!! Merci ! Je vais de ce pas visionner le documentaire ! Merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien!!! dis moi ce que tu en as pensé après l'avoir vu:-))

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup l'article!! BRAVO!!!

    RépondreSupprimer
  10. Je te suis depuis près de 2 ans et c'est de loin l'un des plus beau articles que j'au eu le plaisir de lire. C'est une vérité voilà pourquoi il me touche et qu'ils nous touchent. C'est grâce aux personnes comme toi qui dispose d'un bel engagement envers la communauté noire et d'une bienveillance à l'égard de noire patrimoine que les gens comprendront que la différence est une richesse a exploiter.

    Merci & Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci bcp:-))) oui il faut que nous continuons ttes et tous à avancer et croire en ns et notre beauté

      Supprimer
  11. Article très intéressant
    Je ne sais pas si c'est de la chance mais personnellement ma peau foncée n'a jamais été un problème.
    Pourtant une grande partie de ma scolarité s'est faite entouré de beaucoup de blanc et je travail aussi autour de beaucoup de blanc et personne plus clair que moi mais bon ça ne m'a jamais touché.
    Autour de moi ce sont celles qui sont plus claires qui s'éclaircissent la peau bizarre non??
    En tous les cas pour que les choses change soyons un peu moins laxiste et éduquons les gens autour de nous. Reprendre les gens "oh kevin hill le beau black" a bannir si tu es en france parce que nous on ne dit "ah brad pitt le beau blanc" quoique moi je l'ai fais histoire d’embêter mes collègues et de leur faire comprendre et depuis le mot "black" a bien été remplacé par noir car je leur est expliqué que le mot noir n’était pas une insulte! Tout le monde devrait en faire autant et dans tous les domaines.
    Que les gens ne se contente pas que de regarder la vidéo mais qu'ils agissent!!

    RépondreSupprimer
  12. Hello!

    Super article! Merci Fatou pour ces messages, soyons fier de notre peau quelque soit sa carnation. Clairement, la femme noire n'est pas assez mis en avant mais on constate tout de même aujourd'hui que les choses changent dans le bon sens et ça c'est génial.

    Je rejoins aussi Clara pour dire qu'il ne faut pas se contenter d’acquiescer mais il faut également agir. Pour ma part, je n'hésite plus à reprendre mes collègues lorsqu'ils emploient des expressions comme "le black" ou femmes de couleurs".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :-))) au plaisir et tt ce que je lis sur vos commentaires à toutes est veridict!

      Supprimer
  13. Très très bon article, comme tous ceux qui ont vocation à nous faire réfléchir sur certains mécanismes de société. Cette déconsidération de la peau noire est tellement ancrée en nous. Elle nous a souvent ete transmise par nos aînés et il a parfois été difficile de s'en défaire. Ayant grandi en Guyane ou la culture est très proche de celle des Antilles, j'ai grandi avec des expressions telles que "cet enfant et sauvé il n'a pas pris la noirceur de son père...!" Ou encore, elle a de "bons cheveux" (sous entendu "métissés) et cela n'aide pas toujours un enfant a la peau foncée à grandir dans l'amour et l'acceptation de son teint. Heureusement, les choses ont tendance à évoluer dans le bon sens, si je puis dire...
    Pour ceux et celles qui souhaitent continuer à réfléchir, a s'informer:
    "Peau noire, cheveux crépus" de Juliette Smeralda
    Toutes les œuvres des poetes de la "négritude" parmi lesquels Aime Césaire(bien sur!!)

    www.tributetothestyle.com

    RépondreSupprimer
  14. Hello Fatou,

    Merci pour cet article enrichissant. :)

    Dans ton article, il est écrit que : "[...]le Sénégal soit le pays d'Afrique où 75% des femmes se blanchissent la peau à l'aide de produits toxiques et dangereux pour leur santé."
    Tu pourrais me donner tes sources ? Je suis d'origine sénégalaise et ça m'interessait de savoir si des études réelles et sérieuses ont été menées à ce sujet.

    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir:-)) merci à toi!! oui ds un précédent billet sur le blanchiment de la peau, j'avais été à une conférence ce st des études du cosmething ethnic, et d'un bureau d'audit spécialisé ds la beauté noire, par contre pr leur rapport il faut payer pr les avoir!

      Supprimer
  15. Merci fatou je te kiffe tellement .... merci de nous aider a reprendre confiance en nous s !!! il y a un tel mouvement je sent que nous sommes.entr1 d ouvrir les.yeux !!!! t une super nana... kiss kiss bang bang beautitiful.sista

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ASHLEY!!! de rien c'est le but d'un blog beauté :-))

      Supprimer
  16. Je vis en Asie j'étais surprise la première fois que je me rendais dans un magasin chercher un simple lait corporel de voir autant de crèmes et de déodorant blanchissants. Les grandes marques ont leur ligne de produits blanchissants destinée pour l 'asie. La peau foncé en asie est synonyme de laideur, de pauvreté et d'inculte. Les gens se promènent avec des parapluies pour ne pas noircir. Les thaïlandaises, les indiennes, les indonésiennes subissent aussi le racisme à cause de leur couleur de peau. La plupart avec leur maigre salaire de femme de ménage se ruinent en produits éclaircissants. Pourtant elles sont tellement belles.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Fatou,
    Quel article, si juste, si bien écrit!
    Ce sujet me tient tellement à cœur même si je ne suis pas concernée en premier lieu. Je suis métisse et ma maman noire, une superbe belle femme noire et je trouve sa peau magnifique à tel point que j'aurai aimé avoir sa couleur ;-). Grâce à elle je m'aime comme je suis.
    Je suis née et ai grandi en Afrique centrale, j'ai été entourée de femmes noires (tantes,cousines,amies etc.) de toutes les carnations et elles m'ont influencée de toutes les manières possibles.
    Savoir que certaines n'aiment pas leur peau à cause de toutes les raisons que tu invoques me met en colère et me rend triste.
    J'aime la femme noire, pour moi c'est la plus belle (pas seulement parce que ma mère est noire :-) ) et il est temps qu'elle embrasse sa beauté et se libère (plus facile à dire qu'à faire).
    Alors merci pour cet article, je le ferais lire à ma chère maman et je lui dirai à quel point je le trouve belle :-)
    Audrey

    RépondreSupprimer
  18. interessant , j'aime ce que vs faites et bonne continuation...

    RépondreSupprimer
  19. je constate que mon commentaire n'a pas été publié... peut etre est ce parce que j ai omis de noter que tu etais formidable, que ton blog etait genial, et ton article superbe ?
    Le sujet m intéressait réellement et je pensais pouvoir en discuter ici !
    gally

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà bonjour si on t'as pas appris à être poli!! Je ne suis pas à ta disposition et ce genre de commentaire ss fondement je m'en passe volontier! Pour qui te prends tu ?? Avoir des compliments de personnes de ton genre serait même une insulte!! Je poste tt les commentaires sur mon blog du moment qu'il y'a pas d'insultes racistes ou autres!!! Si tu maîtrises mal le net ce n'est pas de ma faute, mais apprend que ds blogger y'a des messages qui st directement envoyés en SPAM et parfois même qd on valide ca ne l'affiche pas qd je vois mes comm, et certains mêmes ont leur commentaire postes en triple car ils ont validé plusieurs fois pensant que ca n'etait pas parti!!! ne prend pas la peine de vouloir dire ce que tu as pu dire auparavant et que je n'ai pas vu!! je ne le posterai pas!!! Vous commencez serieusement à faire chier le monde LES TROLLS DU NET!! trouve un autre blog où aller faire mumuse!! Cordialement!

      Supprimer
    2. Bonjour Fatou,
      Je te remercie sincèrement de ta réponse et comprends ton énervement. Je te prie d'ailleurs de m'excuser pour mes propos. Et j'avoue mon ignorance en matière de validité des commentaires. Je mets très rarement des commentaires sur des blogs.. Mais je lis réellement et apprécie vraiment le tien. Comme tu le dis je ne vais pas réecrire ce que j avais noté juste préciser que le sujet me touchait et donner mon point de vue. En espérant ne pas rester sur un malentendu j ai pensé que mon commentaire avait été enlevé volontairement et ça m'a blessé, c'est con mais je suis juste un être humain ! Bon week end Gally

      Supprimer
  20. Fatou, ton article est excellent. J'avais effectivement entendu parlé de ce document à venir. Je vais le regarder. Je vais tenter de trouver une version sous titrée afin de le montrer à quelques personnes de mon entourage qui malheureusement sont dans cet optique bornée:peau claire=joli et peau noire=moche.
    Aux Antilles, ils disent avoir la peau sauvée c'est pour dire la bêtise profonde.
    Face à de tels comportements ou de tels propos, si l'on est fragile ou déja complexée, il est vite facile de s'autodétruire, je pense notamment au blanchiment de la peau.
    Je suis enceinte d'une petite fille, je souhaite de toute mon âme qu'elle ne rencontre jamais ce genre de problème.

    RépondreSupprimer
  21. Superbe article. Totalement VRAI. Captivant jusqu'au bout.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Fatou,

    Je suis métisse (franco-congolaise) et j'ai remarqué ces complexes (au Congo les femmes sont très complexées par leurs peaux).
    Je trouve cela tellement dommage car j'ai toujours eu une fascination pour les peaux noires, elles sont tellement belles, je n'ai jamais compris ce qu'on devait absolument envier aux autres.
    Tu fais partie de ces femmes qui font bouger les choses, avec des mots.
    Ton article m'a ému aux larmes, merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  23. Zut, j'arrive trop tard et aucun des liens du documentaire n'est plus actif. Saurais-tu sur quel autre site on peut le visionner?
    Super article au passage. Je voudrais réagir en disant que ma mère a la peau très claire et a toujours eu beaucoup d'admirateurs (et même si c'est une belle femme je pense que sa couleur de peau y est pour quelque chose) mais très bizzaremment elle a toujours rêvé d'avoir cette peau noire ébène, lisse et étincelante qui est tellement rejetée en Afrique (et ailleurs). Elle m'a appris à m'aimer et à être fière. Et je compte inculquer cette même estime de soi à mes enfants plus tard.
    Ce rejet du noir est un véritable danger pas uniquement dans les pays d' Afrique mais dans le monde entier. Je pense aussi aux femmes indiennes de peau foncée qui elles aussi subissent le même rejet.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    je suis tout à fait d'accord avec vous, les femmes noires sont magnifiques et ont une peau superbe. C'est une beauté fragile qui nécessite de grands soins (tant pour les cheveux que pour la peau qui s'abîme vite). Continuez, prenez soin de vous, vous êtes si belles!
    Je suis blanche, blonde aux yeux bleus, et je n'ai jamais compris pourquoi les noires étaient aussi peu représentées ou les clichés négatifs. Mais c'est une prise de conscience progressive pour moi, je ne me rends pas compte de la pression et de la réalité du racisme, et je ne comprendrais jamais ce que ça fait.
    Mais c'est grâce à des sites comme ça et des documentaires que les choses changeront, enfin. Et les blancos comme moi s'éduqueront. Bravo.

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir ! C'est "marrant" j'exprimais ce complexe, ce soir, provoqué parfois par la hiérarchisation des différentes carnations de la Femme Noire à mon compagnon, (nous formons un couple mixte, et je suis Noire, Noire hein pas métisse, bien Noire! :) )....et en fouinant un peu sur Internet, paf! je tombe sur votre article, qui exprime EXACTEMENT ma pensée. On sait d'où viennent ces avis douteux,mais les gens ne peuvent pas s'empêcher de les exprimer sans réfléchir aux dégâts qu'ils causent. Cela me fait penser à un très beau texte de Lupita Nyong'o, qui décris ce que beaucoup de petites filles Noires (comme moi), ont pensé d'elles-même. Merci pour votre contribution, de tout coeur.

    RépondreSupprimer
  26. Très bel article !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...